27/12/2007

L'observateur télévisuel. TV5 : dans les coulisses de Rungis

Après le bien intéressant reportage d'hier sur France 3 à propos des fromages, ce soir c'est TV5 qui s'y colle. Avec une redif toutefois.
En 3 épisodes, nous allons visiter Rungis. Le reportage étant de 2005, ce sera avec plaisir que nous pourrons nous replonger dans le ventre de Paris, de la France et d'ailleurs.
Tous à vos magnétoscopes et autres graveurs.
Voici ce qu'en dit la chaîne :

 

annee : 2005

Durée : 85'

Numéro de l'épisode : 1

Nombre d'episodes : 3

DANS LES COULISSES DE RUNGIS
Nous sommes quelques jours avant Noël, le marché est en effervescence. Aussi vaste que la principauté de Monaco, Rungis nourrit aujourd'hui un quart de la population française et plus de dix-huit millions d'Européens. Cette gigantesque ruche, où se croisent chaque jour plus de 20000 négociants, est même devenue depuis quelques années une destination touristique au programme des circuits de certains voyagistes. Les curieux découvrent aussi une drôle de ville, divisée en pavillons, dont le plus animé est celui des volailles et des gibiers. On y retrouve Gino, le roi du foie gras. Ce vendeur hors pair est toujours en quête d'idées pour attirer et fidéliser les acheteurs.

Réalisation : Patrick Dedole, 2005.
Pays : France

 

18:47 Écrit par Christian dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

26/12/2007

L'observateur télévisuel. France 3 : Ces fromages qu'on assassine

Une émission à ne pas manquer ce soir sur France 3. On y verra la lutte que certains fromagers mènent contre les groupes industriels afin de sauvegarder le patrimoine gastronomique réprésenté par la diversité des productions régionales ou locales.

Voici le résumé qu'en fait la chaîne :
CES FROMAGES QU'ON ASSASSINE ! - Docu. - Economie 
©
Origine : Fra. (2007) Stéréo.


Réalisation : Joël Santoni et Jean-Charles Deniau.
Date : 26/12/2007
Horaire : 20H50 - 22H45
Durée : 115 mn


De l'Europe aux Etats-Unis, Joël Santoni et Jean-Charles Deniau ont mené l'enquête au coeur du conflit qui oppose les petits producteurs de fromages aux géants de l'agroalimentaire. Ils mettent ainsi en lumière ces deux mondes qui s'affrontent: d'un côté, les défenseurs du goût et de la diversité, de l'autre, les firmes multinationales, les lobbies et la mondialisation. Un conflit analysé par Périco Légasse, journaliste gastronomique, et Erik Svensson, jeune Suédois d'origine française, qui, à bord de leur camping-car, ont parcouru 20 000 kilomètres en France, en Italie, en Belgique et aux Etats-Unis. Le constat qu'ils font à l'issue de cette période d'investigation est pourtant loin d'être négatif: ils mettent notamment à bas quelques idées reçues.
Tous à vos magnétoscopes et autres graveurs.

12:51 Écrit par Christian dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

10/12/2007

CuisineTV : Allez comprendre !!

Curieux de tout ce qui se fait en cuisine, je me suis abonné il y a déjà bien longtemps à la News de Cuisine TV.
Parmi des choses bien intéressantes, j'y avais souvent trouvé quelques ... anomalies.
Je pense que cette fois on frise le ridicule pour ne pas dire le grotesque.
C'est aussi vrai pour bien des rubriques gastronomiques d'hebdos télévisuels ou féminins où les rédacteurs des recettes pensent davantage à leurs piges qu'à la vraisemblance de leurs recettes.
Voici donc la recette proposée par Eric Leautey (par ailleurs "Chef" sur France2 le matin) http://www.cuisine.tv/index.cfm?co_id=13647  (passons sur l'ortographe, moi aussi je fais tout plein de fautes de frappe...) :
Cuisiner de manière original le chapon grâce à Eric Leautey (C'est sûr !! C'est original hihihi.)

                                    ericleautey

Le chapon poché rôti

Ingrédients : 1 chapon, 500 g de marrons frais, 100 g de champignons, 100 g d'abricots secs, 100 g de petites poires, 100 g d'échalotes grises, 100 g de mini-fenouil, 1 l de graisse d'oie, 2 l de bouillon de poule, thym, romarin, ail, sel/poivre

Déroulé :
Préparer un bouillon de poule en faisant cuire une poule dans de l'eau, un oignon brulé, des carottes, un poireau, du thym, de l'ail, du romarin et du laurier.
Retirer la poule et la remplacer par le chapon. Le faire pocher 1h pour le 1er kg et 10 min par 100 g (ex : pour un chapon de 3.5 kg : 3h50).
Une fois le chapon poché, l'égouter et le faire rotir 10 min à 280° dans un four préchauffé à 200°.
Pour la garniture faites revenir des champignons et dans une casserole faire cuire les poires, le fenouil, les abricots secs et les échalotes.
Servir après avoir laissé reposé le chapon 10 min.


Je ne vais pas faire une analyse complète de sa recette mais simplement relever quelques points.
- Dans les ingrédients, on voit 1 litre de graisse d'oie (eh oui !!! pas moins !!!)
Question. A quoi sert ce litre de graisse dans la recette ??
- Comment peut-on faire rotir 10 minutes à 280° dans un four préchauffé à 200° ???
- Pour le temps de cuisson, je dois avouer que je m'y perds un peu !!! 1h00 pour le premier kilo. Ca ok, je veux bien. Mais après ???!!!??? 10 minutes par 100 gr (y compris le premier kilo ??) soit dans l'exemple 3,5 kg = 3h50 selon ce bon Eric !!!
Je me perds en conjectures ! Ce toujours bon Eric aurait-il oublié qu'une heure fait 60 minutes ??? Un chapon de 3,5 kg fait 3500 gr, soit 35 fois 100gr donc 35 fois 10 minutes. 35 fois 10 minutes font 350 minutes à diviser par 60 pour voir le nombre d'heures = ??? 5h50 !! Auxquelles on ajoute l'heure prévue pour le premier kilo = 6h50 de cuisson. ... Va être bien cuit le chapon !!!
De plus en plus de gens reviennent au plaisir de la cuisine, ce qui attire beaucoup de convoitises. Bien des "Chefs" ou "pseudos-chefs" veulent faire de l'argent en "communiquant" leurs merveilleuses recettes.
Qu'ils le fassent, ils ont bien raison. Mais qu'ils le fassent bien !!!
Je n'ose pas imaginer le nombre de cuisiniers amateurs qui vont suivre pour Noël la recette dont je viens de parler.

01:12 Écrit par Christian dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |