28/04/2007

L'observateur télévisiuel : France 2 Ce samedi !!

 
France 2 démarre ce samedi une suite de 5 émissions sur le cuisine. Programmée à 17h45 "L'Ecole des Chefs est une reprise d'une émission diffusée en décembre dernier : Plus près des étoiles (voir les archives de 12/06).
J'avais en son temps commenté cette belle émission de France 3 (qui, au passage, se fait dépouiller par Fr 2 des émissions qui marchent et se voit affubler d'émissions "poussièreuses" comme Des Chiffres et des lettres dont FR 2 ne veut plus) téléréalité gastronomique où seul l'intérêt est porté au métier de la gastronomie.
Il s'agit bien sûr d'un concours où le gagnant parcourera le monde dans les cuisines de Joële Robuchon.
Durant 4 semaines les candidats iront de cuisine de Chefs étoilés en cuisine de Chefs étoilés. La cinquième semaine départagera les 4finalistes.
Voici ce qu'en dit le résumé de la chaîne :
 
Lénaïc, Guillaume, Louis, Marina, Caroline, Hugo, Lucie, ont un talent qui les distingue de leurs camarades, une sensibilité particulière, une vivacité hors pair. Bref, ils ont un potentiel incontestable, une personnalité déjà affirmée et les grands chefs vont les aider à se révéler.

Mais, à diplôme équivalent, aucun ne connaîtra le même devenir. Et c’est bien l’expérience de l’apprentissage qui va orienter leur carrière et affiner leur savoir-faire.


Guy Job et Yannick Alleno

Ce magazine documentaire de 5 épisodes de 55 minutes nous emmène dans un concours culinaire organisé par l’Association pour la promotion de l’apprentissage de la haute cuisine (APAHC).

Pour la deuxième année de ce concours, ils sont sept apprentis à avoir été sélectionnés par leurs écoles hôtelières à travers toute la France. Ils vont vivre une expérience de formation unique et exceptionnelle auprès de quatre grands cuisiniers incarnant l’excellence :
  • Alain Dutournier
    chef ** du Carré des Feuillants à Paris
  • Yannick Alleno
    chef *** du restaurant de l’hôtel Meurice à Paris
  • Alain Llorca
    chef ** du Moulin de Mougins dans les Alpes-Maritimes
  • Régis Marcon
    chef *** du restaurant Régis Marcon à Saint-Bonnet-le-Froid, en Haute-Loire

Au terme de quatre semaines de stage, les quatre apprentis les plus méritants disputeront la finale à Paris devant un jury présidé par Joël Robuchon, et composé de Marc Haeberlin, Thierry Marx et Marc Veyrat.

A la clé de ce concours, le meilleur apprenti aura la chance d’intégrer les équipes de Joël Robuchon pendant six mois à travers le monde. 
 
 
 
Tous à vos petits écrans, magnétoscopes et autres graveurs.

10:16 Écrit par Christian dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

26/04/2007

L'observateur télévisuel : Bof! la MOF

Ben euhh!!!
 
Un peu déçu pour ne pas dire vraiment . Un réel sentiment de déjà vu pour ce qui concerne le concours des MOF. A croire que la production avait profité de l'occasion pour faire plusieurs sujets.
Je n'ai a aucun moment été convaincu par Audrey cette Maître d'hôtel se présentant au concours des Meilleurs Ouvriers de France (MOF pour les abréviasionistes). Sur le marché du village elle "découvre" ce qu'est un radis noir ?!?!! alors qu'elle est passée dans les cuisines des plus grands palaces !?!?!!
La question est posée : aurait-elle été en finale des MOF si France 3 n'était pas là !??! Ma réponse est...
En ce qui concerne Myriem Cherkaoui, rien de convainquant non plus hélas et pourtant j'en attendais beaucoup. Mais surtout pas ce simulacre de jury des meilleurs Chefs du Maroc.
Seule Chrystel Barnier, la Sommelier (je n'aime pas la féminisation abusive des titres. Sommelière fait un peu trop harnais à mon goût), m'a quelque peu séduit. Sa rencontre avec une jeune viticultrice bourguignone m'a remis en mémoire Maria Cuny. De bien belles femmes ces femmes là ! Dans le sens noble du terme bien sûr, pas seulement pour le physique.
Elles n'avaient malgré tout pas besoin de se mettre les pieds dans le raisin pour faire vrai.
Je suis un quasi inconditionnel du magazine "Des Racines et des Ailes". Mais cette fois-ci je suis déçu. Peut-être est-ce dû au montage. Encore que... j'ai eu justement l'impression que tout était "monté". Dommage.
Ils feront sans doute mieux la prochaine fois.

01:14 Écrit par Christian dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

24/04/2007

L'observateur télévisuel : Des Racines et des Ailes

Des Racines et des Ailes va une nouvelle fois nous proposer des reportages sur la gastronomie. C'est cette fois-ci avec un angle particulier puisque l'on va suivre des femmes dans les métiers de la gastronomie et de l'oenologie.
Diffusion mercredi 25/04 à 20h50.
Voici le résumé qu'en fait la chaîne :
 
 
LA CUISINE AU FEMININ 
 

Le milieu de la restauration est depuis toujours une place forte de la domination masculine. Pourtant, de plus en plus de femmes choisissent cette voie avec succès. A travers trois portraits, une chef cuisinier, une sommelière et une maître d’hôtel, nous découvrons ces femmes qui s’imposent peu à peu. Toutes sont menées par la passion de la cuisine et du vin, du service et du partage.
Direction Casablanca. Formée à l’école Bocuse, Meryem Cherkaoui a choisi de rejoindre son Maroc natal pour y ouvrir, avec son mari Philippe Pesneau, son propre restaurant de cuisine française. Seule chef en cuisine, Meryem revisite les classiques de la cuisine gastronomique française à la sauce marocaine. Chrystel Barnier, 26 ans, est sommelière à l’Apicius, grand restaurant parisien. Elle y officie avec talent et bonne humeur, mais plus pour longtemps. Fidèle à celui qui lui a donné sa chance quand elle est arrivée à Paris, Chrystel rejoint Enrico Bernardo, meilleur sommelier du monde, au restaurant qu’il ouvre à Cassis. C’est le récit de cette ascension et l’aventure de cette jeune femme hors du commun. Audrey Hellio, 27 ans, est maître d’hôtel dans le restaurant de ses parents, "La Voile d’Or", un macaron Michelin, aux Sables-d’Or, près du cap Fréhel. Après des années dans les palaces français de Paris et de Cannes, cette année, elle passe le concours de Meilleur Ouvrier de France. Nous la suivons pendant de la préparation à la finale au Royal Evian.

 
Tous à vos magnétoscopes et autres graveurs.

13:24 Écrit par Christian dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |